AEC de spécialisation en médiation culturelle

Le centre ARTENSO offre quatre bourses de 250 $ pour soutenir les étudiant.e.s dans la production d’un projet final dans le cadre de l’AEC de spécialisation en médiation culturelle du cégep de Saint-Laurent.

Objectifs du programme :
  • Promouvoir l’implication des étudiant.e.s dans la communauté
  • Encourager la réalisation d’un projet de médiation culturelle qui aura des retombées sur la communauté
  • Favoriser l’acquisition de nouvelles compétences à travers une expérience professionnalisante

 

Critères d’admissibilité :
  • Être étudiant.e à l’AEC de spécialisation en médiation culturelle à l’été 2021

 

Critères évalués :
  • La cohérence et la faisabilité du projet  /35 pts
  • L’originalité du projet  /25 pts
  • Son caractère novateur /20 pts
  • L’engagement dans la communauté /20 pts

 

Pour soumettre votre candidature, merci de remplir le formulaire en ligne.

Date limite : 14 juin 2021

Voici un aperçu des projets réalisés par les récipiendaires du programme de bourses de l’A.E.C (janvier 2021) :

L’axe DÉS-ordonnées par Jessica Hotte

L’axe DÉS-ordonnées est un projet qui permet la rencontre entre la danse contemporaine et les mathématiques. Conçu en mode hybride, le projet offre d’approfondir des notions issues des mathématiques dans un contexte dynamique à des élèves de 5e année de l’école de la Petite-Gare avec une artiste de la compagnie Tara Luz Danse. Ainsi, avec la collaboration de l’enseignante partenaire, le projet vise à réaliser une œuvre chorégraphique collective en utilisant le plan cartésien et les formes géométriques comme source d’inspiration ! Un montage vidéo de l’œuvre finale sera réalisé et distribué à l’école en guise de spectacle virtuel.

Murales dans ma ruelle par Louise Tremblay

Murales dans ma ruelle est un projet citoyen et culturel ayant pour finalité l’élaboration de quatre murales sur bois, créées collaborativement avec l’artiste Amélie Stanislawiak. Onze enfants (entre 3 et 10 ans) vivant dans la ruelle derrière le Théâtre Aux Écuries (Villeray) ont vécu cinq ateliers de médiation culturelle avec moi. L’objectif de ces séances était de permettre à chaque participant.e d’être un.e acteur.trice impliqué.e dans l’embellissement de sa ruelle à travers des ateliers de découvertes et de pratiques artistiques. Les œuvres créées ont été accrochées le 1er mai 2021 dans la ruelle afin de garder trace du projet.

Des mots qui voyagent par Sophie Dargy

Des mots qui voyagent est un projet destiné à des étudiant.e.s adultes en francisation du cégep de Saint-Laurent. Les participant.e.s ont été amené.e.s à vivre une expérience artistique théâtrale visant l’acquisition de la langue française tant à l’oral qu’à l’écrit. Les participant.e.s ont été impliqué.e.s dans un processus d’écriture autour de leur parcours migratoire personnel et ont été guidé.e.s par Pascale Rafie, autrice et enseignante au département de théâtre du Cégep. Le contenu s’articule autour d’une démarche de découverte, d’exploration et de création collective à travers l’expression théâtrale. Les récits recueillis ont alors été réinvestis en lecture publique, œuvre finale où les participant.e.s ont pu monter sur la scène de la salle Émile-Legault et livrer leurs textes.

Fiertés postales par Mélody Laye

À partir du thème de la fierté, Fiertés postales a participé à la bonne santé mentale et à l’inclusion de deux groupes marginalisés de notre société, soit 5 nouveaux arrivants allophones de Montréal membres de la Maison de l’amitié et 4 jeunes québécois en situation de décrochage scolaire habitant à Drummondville et participant à des ateliers en arts visuels à leur école (École La Rue’L), organisés par les Impatients. Dans un premier temps, les nouveaux arrivants ont écrit une lettre personnalisée à chacun des jeunes en situation de décrochage scolaire en partant d’une expérience, de quelque chose ou de quelqu’un qui leur fait ressentir de la fierté. À partir de ces lettres, les jeunes ont produit des œuvres visuelles et ont écrit une lettre de réponse aux nouveaux arrivants. À la suite d’un atelier de préparation à la sortie culturelle, les nouveaux arrivants participants ont aussi été emmenés au théâtre voir la pièce « Je cherche une maison qui vous ressemble » (thèmes de la pièce : la fierté identitaire et la révolution tranquille).